Les navigations

Essaouira

24/10 – Essaouira

Au réveil, il fait grand beau temps. Nous profitons de la terrasse du Riad Villa Maroc pour lézarder au soleil en prenant un délicieux petit déjeuner, et même pas de vaisselle à faire !

Au loin, Moutik est toujours là, sagement posé au milieu de la baie. La mer est lisse comme des fesses de bébés. D’après notre serveuse, Fatima, native d’Essaouira, une mer aussi lisse en Octobre c’est du jamais vu. Merci Éole !

Nous partons arpenter les ruelles de la ville et faire quelques courses de fruits et légumes. La ville est charmante mais peine à nous envoûter. Evidemment il y a cette lumière éclatante et chaude à la fois, qui magnifie toute la palette des couleurs qui habillent les murs d’Essaouira, qui révèle la beauté des mosaïques ou des moucharabiehs que l’on découvre de-ci-de-là. Mais nous n’avions plus l’habitude de voir autant de touristes et de boutiques qui leur sont destinées. A notre goût cela manque d’authenticité, de vie. Le spectacle que l’on nous offre est beau mais ne nous touche pas. On aimerait aller se promener en coulisse, découvrir ce qui se passe dans les loges, discuter avec les acteurs.

Nous avons donc passé de bons moments dans cette ville mais Essaouira ne figurera pas sur notre palmarès des coups de cœur.

Pour autant, nous finissons la journée en beauté, au propre comme au figuré : je pars faire découvrir aux filles les joies du massage marocain ! et ceux qui penseront qu’à “6 et 7 ans, c’est un peu abusé !” auront sûrement raison mais que c’était bon !!!!! Elles ont adoré ! Mon seul regret : avoir mis le doigt dans l’engrenage. Donc j’ai annoncé la couleur : “le prochain ce sera pour vos 10 ans, pas avant.”

Histoire d’achever mes princesses d’un jour, nous dînons dans un restaurant au décor digne des mille-et-une nuits…. puis retour sur Moutik pour une nuit très paisible au mouillage.

Le lendemain nous appareillons direction les Canaries. A priori nous partons pour 2 jours de mer. Nos amis rencontrés à Rabat, l’équipage de Pouplier III, nous ont précédé et la traversée a semble-t-il été pénible. Nous croisons les doigts pour que le calme exceptionnel de la baie d’Essaouira soit de bon augure pour la suite……..

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

2 commentaires

  • GERARD FITOUSSI

    Ah Aurélie, merci pour cette petite invitation à nous glisser en douce à vos côtés le temps d’une lecture. Les photos nous donnent du bleu et de la lumière qui viennent joliment colorer le gris qui petit à petit prend place dans la ville lorsque l’automne glisse doucement vers l’hiver.
    Quant aux massages pour les filles, je dis bravo plutôt trois fois qu’une ! Les miennes y ont goûté jeunes et en sont addict depuis. Mais pourquoi pas ? Ces massages apprennent à découvrir ce que nos corps peuvent avoir à nous donner de bon. Et le bon est toujours bon à prendre. La capacité à garder ses sens en éveil élargit l’horizon et s’applique (ra) dans tous les domaines. Après tout, c’est une autre version de ce que vous leurs apportez en leur faisant découvrir des cuisines différentes et les émotions de ce voyage tellement hors normes !

  • Agathe

    Pauvre Essaouira si accueillante entre deux navigations ! Va falloir vous retirer dans le Larzac à votre retour !!! Un massage au petit lait de brebis prariqué par un berger velu fera l’affaire!! Bizz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *