Les navigations

Majorque

23/09 – Minorque – Majorque

Nous traversons depuis Minorque vers Majorque. La belle Ciutadella disparaît petit à petit et les côtes rocheuses et élevées de Majorque approchent rapidement.

Il y a peu de vent, mais une mauvaise houle croisée :

  • une houle résiduelle du Nord (dans les fesse)
  • une houle qui se lève de face (un peu de vent de face)

…l’horreur. Le bateau est secoué et l’équipage avec.

Heureusement, ça n’a pas très long (une vingtaine de miles nautiques).

Nous nous abritons à Cala Ratjana : craignant l’arrivée du coup de vent annoncé, nous entrons dans le petit port, assez moyen, un peu cher (116 € pour un mauvais quai).

On fait un (petit) “poc” à l’arrière car nous nous sommes mal préparés : amarres et pare-battes sortis dans l’urgence, vent rabattant, … pas très grave, c’est un avertissement sans frais.

La nuit est plutôt tranquille.

24/09 – Majorque, vite, vite !

Au matin école, plein de gasoil, plein d’eau (pas bonne), … difficile de faire des courses… il n’y a que des bars où tout est écrit en allemand et des mini-superettes qui ne proposent que trois pommes conservées en atmosphère contrôlée et des oranges aux hormones. On fera avec ce qu’on a !

Nous poursuivons donc vers le Sud-Ouest : le mauvais temps arrive, un gros coup de Tramontane : ce soir nous nous mettrons certainement à l’abri dans un port de nouveau.

Nous décidons de faire l’impasse sur Majorque. D’abord nous sommes attendus à Ibiza à partir du 27. Puis ce que nous voyons de la mer semble bien plus urbanisé que Minorque. Donc pas de regret.

Finalement, la journée a été TRES tranquille : presque pas un souffle de vent. Nous sommes donc au moteur et nous avançons tranquillement (+/-6 kts). La ligne attrape un maquereau, puis un autre (trop petit, nous le relâchons, mais le premier est bien dodu et fera le diner du soir).

Nous nous arrêtons à la nuit, à l’extrême Sud de l’île : devant la Platja es Carbo. Bonne tenue.

25/09 – Ibiza, nous voilà !

La nuit fut tranquille, avec un peu de vent, mais pas encore le coup de tabac attendu : il arrivera bien, mais plus tard.

Au matin, l’école est vite faite (les filles travaillent bien… et le programme est allégé). Nous profitons du vent pour nous lancer dans la traversée (plus longue, env. 60 MN) vers Ibiza.

[Total : 1    Moyenne : 2/5]

3 commentaires

  • Les Bonnefis

    Salut la compagnie,

    Merci encore pour ces superbes photos. Après les aventures de Mobidic, les balades de Moutik.

    Rico salut David Guetta de ma part. Avec un peu de chance, il sera encore là. On a bu un coup à votre santé au Zinc St Honoré avec Albane, Thomas et Louis hier soir. Il ne manquait plus que vous.

    On vous embrasse. A bientôt et
    Bon vent comme disait l’ami des amoureux de la mer: Georges Pernoud.

    • Eric

      Tu es un peu avec nous puisque (merci Albane) nous avons le DVD de la fête de l’école qui enchante les petites. (Pourquoi ont elles besoin de le regarder en boucle ???)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *